Actualités Acppa
La vie du groupe


#solidarité ukraine

Publié le 11 04 22

En France, un bel élan de solidarité s'empare de nos villes, qui s'organisent dans la perspective d'héberger des familles fuyant la guerre en Ukraine. Le Groupe ACPPA s'engage également de son côté en proposant un emploi. Rencontre avec Julia, réfugiée ukrainienne, qui a intégré notre établissement du Gareizin de Francheville, et Gaelle Ferrier qui l'accompagne dans son intégration. 

Témoignage Julia, réfugiée ukrainienne 

« Je m’appelle Julia, j’ai 33 ans, j’ai une petite fille de 6 ans. Je suis originaire de Kirovohrad, une ville d’Ukraine située à 5h de route de Kiev. Le 24 février, quand la guerre a éclaté, j’étais à Kiev où je travaillais une semaine sur 2 en tant que femme de ménage dans un hôtel de la capitale. Grâce à une connaissance, j’ai pu rejoindre la France où je suis arrivée le 8 mars.Je suis hébergée par une Ukrainienne d’origine vivant à Francheville (69). Grâce au Groupe associatif ACPPA, j’ai eu la chance de trouver rapidement un emploi à la maison de retraite du Gareizin. J’occupe un poste de lingère à mi-temps en binôme avec Nathalie. C’est une belle opportunité pour moi et cela m’a permis de m’intégrer facilement à l’établissement sans trop de contacts, car je ne parle pas beaucoup le français. Quant à ma fille, elle a pu retourner à l’école en France, elle est très contente de se faire de nouvelles copines »

Témoignage Gaelle Ferrier, Responsable Pôle Hébergement au Garezin

« Nous avons accueilli Julia le 29 mars dernier et toute l’équipe du Gareizin était très touchée par son histoire. Nous l’avons accueilli dans la bienveillance et avec une grande force de solidarité. Julia s’est très vite adaptée à notre fonctionnement d’établissement et à cette nouvelle vie loin de chez elle malgré une barrière de la langue. En effet, elle ne parle pas français et très peu anglais, alors pour communiquer avec l’équipe, elle utilise les gestes et principalement « Google traduction ». Mais déjà depuis une dizaine de jours, elle retient quelques mots en français comme « Bonjour », « merci je retourne travailler » « lingerie » « au revoir ». Elle aime être en France et exercer son travail, mais son pays lui manque et elle s’inquiète beaucoup pour la suite. Elle est actuellement à temps partiel, ne travaillant pas le mercredi pour s’occuper de sa fille et de toutes les démarches à effectuer depuis son arrivée. Pour faciliter son intégration, le service RH du Groupe lui a envoyé divers documents d’aide à l’intégration (livret d’accueil pour les réfugiés ukrainiens …). Comme elle travaillait dans l’hôtellerie à Kiev, nous commençons à la former sur d’autres missions hôtelières dans différentes unités de l’établissement, comme le service des petits déjeuners ».

En savoir +

Cérémonie de la première pierre de la résidence autonomie à eyzin-pinet

Publié le 02 05 22

Le 26 mars dernier a eu lieu la cérémonie de la pose de la première pierre de la future résidence autonomie à Eyzin-Pinet. Pour cet évènement, le président du Groupe ACPPA Paul-Henri Chapuy et Pierre-Yves Guiavarch, Directeur général, étaient présents et accompagnés de tous les partenaires de l’opération. 

Découvrez ci-dessous la vidéo officielle de la cérémonie :

A découvrir en cliquant ici 

En savoir +

Vaccin contre le covid-19

Publié le 15 10 21

L'injection d'une dose de rappel pour les personnes les plus fragiles et les personnes âgées de 65 ans et plus est désormais possible. Depuis le 6 octobre 2021, les professionnels qui prennent en charge ou accompagnent ces personnes vulnérables peuvent également recevoir une 3e dose. La dose de rappel doit être administrée 6 mois après la dernière injection de vaccin et 4 semaines après l'injection unique de Janssen. Quelles sont les personnes concernées par ce rappel vaccinal ? Avec quels vaccins ? Où se faire vacciner ? Service-Public.fr répond à toutes vos questions.

La campagne de rappel du vaccin contre le Covid-19 a débuté le 1er septembre 2021. Elle fait suite à la recommandation de la Haute Autorité de santé (HAS) dans un avis rendu le 24 août 2021 . Le 6 octobre 2021, la HAS a recommandé d'élargir ce rappel à de nouvelles populations.

Quelles sont les personnes concernées ?

Le rappel vaccinal correspond à l'administration d'une injection de vaccin supplémentaire 6 mois minimum après vaccination complète pour les personnes éligibles, c'est-à-dire :

  • les résidents des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et des unités de soins de longue durée (USLD).
  • les personnes de 65 ans et plus vivant à domicile (avec une priorité pour les personnes de plus de 80 ans).
  • les personnes à très haut risque de forme grave.
  • les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19.
  • les personnes sévèrement immunodéprimées (qui ont déjà reçu trois doses et en recevront une quatrième indique la HAS).
  • les personnes ayant reçu le vaccin Janssen. Une dose de rappel avec un vaccin à ARNm (Pfizer ou Moderna) est recommandée à partir de 4 semaines après la 1re injection.

À la suite de l'avis de la Haute Autorité de Santé du 5 octobre 2021, sont aussi concernés :

  • les professionnels de santé, l'ensemble des salariés du secteurs de la santé et du secteur médico-social, les aides à domicile intervenant auprès de personnes vulnérables, les professionnels du transport sanitaire et les pompiers, quel que soit leur âge.
  • les proches (de plus de 18 ans) de personnes immunodéprimées.

Quels sont les vaccins ?

Les rappels vaccinaux sont effectués uniquement avec des vaccins à ARN messager, soit Pfizer-BioNTech ou Moderna.

Ces deux vaccins peuvent d'ailleurs être utilisés de manière indifférenciée et quel que soit le vaccin utilisé dans le cadre du premier schéma vaccinal.

Attention : Le maintien du haut niveau d'adhésion aux mesures barrières y compris chez les personnes ayant reçu un schéma de vaccination complet et en particulier au contact des personnes à risque de formes graves est indispensable.

Où se faire vacciner ?

Les personnes concernées peuvent prendre rendez-vous :

  • chez leur médecin traitant (ou médecin de leur choix).
  • dans une pharmacie.
  • en cabinet infirmier ou de sage-femme, au sein des services hospitaliers où elles sont suivies.
  • dans un centre de vaccination (possibilité de prendre rendez-vous sur www.sante.fr.

Pour les personnes résidents dans les établissements pour personnes âgées, la dose de rappel s'administre sur place, pas besoin de se déplacer.

Le vaccin Pfizer-BioNTech pourra être injecté en cabinet de ville depuis le 1er octobre 2021.

A noter : L'injection d'une dose de rappel génère un nouveau QR code qui n'efface pas l'ancien. Les deux peuvent être stockées sur l'application TousAntiCovid ou au format papier, et servir tous deux de passe sanitaire.

A savoir : En plus de la vaccination contre le Covid-19, la vaccination antigrippale reste recommandée. Le vaccin contre la grippe sera disponible en pharmacie mi-octobre et comme chaque année, les personnes âgées de 65 ans et plus et celles qui sont à risque de forme grave de la grippe, recevront leur bon de prise en charge de la part de l'Assurance maladie.

Dans un avis rendu le 27 septembre, la HAS recommande que la 3e dose de vaccin contre le Covid-19 et le vaccin contre la grippe soient administrés le même jour.

Source : Servie-Public.fr

Télécharger les brochures

La vaccination des personnes âgées est un objectif collectif

Je me pose des questions sur la vaccination Covid
En savoir +

L'ehpad pourquoi pas ?

Publié le 10 09 21

Deux tiers des Français ont une image négative des EHPAD, un secteur méconnu, souvent sous les feux des médias accentués dernièrement par une crise sanitaire majeure. 

Pourtant de nombreux aidants sont en difficultés d’épuisement face à l’accompagnement de leur proche âgé à domicile et expriment leurs angoisses et leurs craintes (financières, sociales…) à pousser la porte des EHPAD. Quand certaines familles sont au stade de recherches d’hébergements temporaires ou permanents, d’autres familles ont passé le cap de l’admission de leur parent, mais ressentent une certaine culpabilité…

Face à ces nombreux constats, le Groupe associatif ACPPA en partenariat avec la Métropole Aidante propose un cycle de conférences sous la thématique « L’EHPAD, pourquoi pas ? ».

Trois ateliers dont l’objectif est de comprendre et démystifier le monde de l’EHPAD. Un programme subventionné par la CNSA et animé par des professionnels du secteur médico-social : psychologue, médecin coordonnateur, équipe soin et directeur d’établissement. 

Au programme trois sessions le : 

  • Jeudi 18 novembre de 17h à 19h : "Comprendre et mieux connaître l’EHPAD" (atelier 1)
  • Jeudi 2 décembre de 17h à 19h : "Echanger et rencontrer des professionnels" (atelier 2)
  • Jeudi 16 décembre de 17h à 19h : "Visiter un EHPAD « Vis ma vie de résident »" (atelier 3) 

Ces ateliers sont organisés à La Métropole Aidante, 292 Rue Vendôme à Lyon dans le 3e arrondissement et ils sont gratuits et ouverts à tous : aidants ou familles en recherche d’une solution de répit, ou dont le proche est entré récemment en EHPAD. 

Information et inscription auprès de Valérie Françon v.francon@acppa.fr - 04 72 16 30 70 

En savoir +

Âge et autonomie : s'informer sur les aides et les solutions possibles

Publié le 01 10 21

Alors que 85% des Français souhaitent vieillir à leur domicile¹, la CNSA déploie, pour la quatrième année consécutive, une campagne d’information sur les solutions et les aides possibles pour faire face à une situation de perte d’autonomie.

Dans la continuité des campagnes précédentes, elle relaie ainsi l’information disponible sur le portail www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr.

Cette campagne d’information répond à trois préoccupations des personnes âgées ou de leurs proches :

  • Comment puis-je être aidé chez moi pour conserver mon autonomie ?
  • Comment puis-je bénéficier d’un accompagnement approprié à mes besoins lorsque je vis en établissement ?
  • En tant que proche aidant, comment puis-je bénéficier d’aide et de soutien ?

Elle sera diffusée entre août et octobre 2021 sur des grands médias pour informer les personnes âgées ou leurs proches en proximité.

Elle s’articule ainsi autour de la saison 4 du programme court « Ensemble pour l’autonomie » diffusé sur France Télévisions, de chroniques radios et, nouveauté cette année, d’un partenariat avec la presse quotidienne régionale (PQR). Elle invite les Français à s’informer sur le portail www.pour-les-personnes-agees. gouv.fr, conçu par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), pour le compte de l’État. Ce site propose : une information officielle, complète et accessible pour conduire ses démarches : articles et vidéos des annuaires et des comparateurs pour guider les personnes dans leurs choix les formulaires et services de demande d’aide en ligne.

Source : https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr./

En savoir +